Petit roadtrip pour un trophée

Samedi 10 novembre au matin on part du FabLab direction Saint-Étienne pour présenter le projet de l’association au jury des Trophées des Associations de Saint-Étienne et de la Loire.

Cela fait une semaine qu’on pense à la façon de présenter le projet: il s’agit de pouvoir présenter le fablab en 30 secondes, le projet en 10 seconde et de choisir un objet ainsi qu’une vingtaine de photos tous représentatifs de l’association. Quand on connaît le fablab, son foisonnement d’idées et sa flopée de projets individuels et communs, le résumer en 30 secondes et 20 photos est une sacrée gageure.

Donc ce 10 novembre, on est en route pour se présenter au jury des Trophées des Associations. Dans  la voiture on continue à peaufiner nos présentations, les thèmes à aborder auprès du jury, etc.

Enfin on est dans les locaux de la Région à Saint-Étienne, on a rendez-vous pour 10h.
Mauvaise nouvelle, il n’y aura pas de café de prêt.
Au cours de cette matinée, 20 associations sont réparties entre 4 catégories « Innover et développer », « Les jeunes, fenêtre sur l’avenir »,  « Solidarité et humanitaire » et « Développement durable ». Dans chaque catégorie il y aura un premier prix de 1000 € et un second de 500 €. Parmi les 20 associations une seule aura droit au prix de 3000 € en tant que coup de cœur.

Nous sommes parmi les 5 nominés de la catégorie « Innover et développer ».
Nous rencontrons le jury. Nous avons 10 minutes de présentation du fablab et du projet, puis autant pour des échanges.
A deux nous faisons une description plutôt complète du fablab puis nous passons au projet.
Nous leur avons ménagé un petit effet de surprise. Une belle boite découpée à la laser s’ouvre d’un coup sur une maquette du Château de la Roche imprimée en 3D, maquette qui donne une idée de notre futur projet : « Toucher le patrimoine »
L’objectif  est de rendre accessible le patrimoine architectural aux déficients visuel grâce a l’impression 3D : une reproduction d’un monument permettra de comprendre la forme de celui-ci par le toucher, et ses textures aideront à d’identifier les différents matériaux présent sur le bâtiment original. Un légende tactile et sonore accompagnera la maquette.
L’ensemble de la démarche sera documentée et les fichiers 3D diffusés sous licence Creative Commons pour permettre à n’importe qui de les utiliser.

Après un temps d’échange avec le jury on enchaîne avec l’enregistrement vidéo. L’occasion de faire une toute dernière modif. Deux prises et c’est dans la boîte.

Il n’y aura définitivement pas de café, donc pas de pause café juste avant de quitter Saint-Étienne. Pas de souci, on nous propose un verre de blanc. Ce sera donc pause petit blanc pour moi mais pas pour Matthieu (il conduit).

On est content, on a fait le taf. Quand je repense aux autres associations, je me dis que ça sera sans doute serré, mais ce dynamisme propre aux associations fait plaisir à voir.
Donc, même si nous revenions bredouille, nous aurions eu plaisir à participer.

Sauf que…… à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *